Lancer mon appel pour un réveil écologique

MON APPEL POUR UN RÉVEILÉCOLOGIQUE ’’ ’’ En tant qu'étudiant, Il est temps de se réveiller ! ’’ ’’ Mettre en place des stratégies : de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre, alignées sur une limitation du réchauffement planétaire à+2°C ;de réduction de leur impact sur la biodiversité conformes auxrecommandations de la Plateforme intergouvernementale sur labiodiversité et les services écosystémiques ;de limitation de leur usage de ressources non renouvelables,qui s’appuient sur des démarches concrètes de sobriété etd’économie circulaire. Ces demandes sont détaillées sur le site du collectif : pour-un-réveil-ecologique.org 1 4 5 6 2 3 J'appelle mes futurs employeurs à devenir acteursd'une transition écologique ambitieuse Cette transition ne concerne pas que les activités “vertes” :tous les secteurs, tous les métiers, doivent y contribuer et se transformer en profondeur.J'attends donc de mes futurs employeurs qu'ils s'engagent à : Je suis conscient·e que le changement climatique, l'effondrement de la biodiversité etl'épuisement des ressources vont avoir un impact majeur sur chaque aspect de nos vies et que les moyens mis en œuvre pour y faire face ne sont pas à la hauteur. Je déclare donc ici refuser de contribuer par mon travail à l'accélération des crisesenvironnementales et sociales. Au contraire, je souhaite mener une activité professionnelle cohérenteavec l'urgence écologique, en mettant mon temps et mon énergie au service de projets qui construisentune société soutenable et socialement juste. Identifier, mesurer et rendre le plus transparent possible leur impact sur le climat, la biodiversité et les ressources naturelles.En particulier, j'attends qu'ils publient un bilan complet deleurs émissions directes et indirectes de GES. Ces stratégies ne peuvent pas reposer exclusivement sur desinnovations technologiques incertaines. Former les employés aux enjeux climat, énergie etbiodiversité, et leur donner la possibilité de prendre part àla transformation de leur entreprise dans ce sens.En particulier, je souhaite que tous les cadres dirigeantsreçoivent une formation poussée sur ces questions, adaptée àleur activité. Mettre en place des mécanismes qui alignent la stratégiefinancière de l'organisation avec la protection del'environnement.Par exemple, j'attends que la rémunération des cadres soitindexée sur des objectifs environnementaux. Généraliser ces engagements en y associant les partiesprenantes de l'organisation : pouvoirs publics, prestataires,ONG, etc.Par exemple, j'attends que des critères environnementauxsoient intégrés dans le choix des fournisseurs. Repenser l'utilité et les messages de l'entreprise dans le contexteactuel d'urgence environnementale et sociale.J'attends en particulier qu'elle adapte ses modèles économiquespour ne pas promouvoir la surconsommation. Les employeurs ont tout intérêt à tenir compte de ces attentes : seules les entreprises qui prennentaujourd'hui la mesure du tournant écologique pourront prospérer dans les années à venir. Pour ma part,je m'engage à agir en tant que professionnel·le et citoyen·ne notamment en étant moteur de cettetransformation dans mon travail, et en adaptant mon mode de vie aux exigences environnementales.
(à préférer pour LinkedIn)
(à préférer pour les autres réseaux sociaux)
Retour vers l'appel

Maintenant, à vous de diffuser l’appel sur LinkedIn (en format PDF) ou sur les autres réseaux sociaux (en format image) !

Aller sur LinkedIn
Voici une proposition de publication, à adapter librement :
Aujourd'hui, je lance aux employeurs mon Appel pour un #RéveilEcologique.

J'invite tous ceux qui ressentent le décalage entre la crise écologique et sa prise en compte dans le monde professionnel à en faire autant, en allant sur https://appel.pour-un-reveil-ecologique.org.

J'encourage la discussion et le débat en commentaire de ce post.